Chronique d'une révolution orpheline

 Retour

Description :

Comment raconter l’Histoire récente, surtout lorsqu’il s’agit d’une catastrophe humaine et géopolitique ? Au printemps 2011, des manifestations contre le pouvoir s’organisent en Syrie et suscitent alors, ici et ailleurs, le formidable espoir que le peuple syrien puisse s’émanciper de la dictature.

À partir de trois pièces de l’auteur Mohammad Al Attar, qui a dû quitter son pays en 2012, Leyla-Claire Rabih revient sur des étapes décisives de la révolution syrienne : les premiers rassemblements enthousiastes, le dilemme entre la volonté de s’engager et la répression brutale, les fractures qui traversent la société et les familles. Sur scène, une équipe multiculturelle mêle à ces textes des recherches personnelles, entrecroise témoignages et projections vidéo. Le récit du quotidien devient un voyage à travers différentes formes de narration, de l’échange de mails au road movie, en passant par le théâtre intimiste ou « documentaire ». Le spectacle rend ainsi compte d’une révolution aujourd’hui privée de ses premiers soutiens, et de la difficulté d’en construire la mémoire.

En français et arabe

Avec : Soleïma Arabi, Wissam Arbache, Eurydice El-Etr, Elie Youssef, Leyla-Claire Rabih, Grégoire Tachnakian
D’après : les textes de Mohammad Al Attar
Mise en scène : Leyla-Claire Rabih
Scénographie et vidéos : Jean-Christophe Lanquetin
Assisté de : Maxime Chudeau
Collaboration artistique : Catherine Boskowitz
Conseil artistique : Jumana Al-Yasiri
Assistant mise en scène : Philippe Journo
Son : Anouschka Trocker
Régie générale : Anthony Dascola
Production : Grenier Neuf 2017

Tarifs : 24

Ajouter à mon calendrier Europe/Paris Chronique d'une révolution orpheline

Comment raconter l’Histoire récente, surtout lorsqu’il s’agit d’une catastrophe humaine et géopolitique ? Au printemps 2011, des manifestations contre le pouvoir s’organisent en Syrie et suscitent alors, ici et ailleurs, le formidable espoir que le peuple syrien puisse s’émanciper de la dictature.

À partir de trois pièces de l’auteur Mohammad Al Attar, qui a dû quitter son pays en 2012, Leyla-Claire Rabih revient sur des étapes décisives de la révolution syrienne : les premiers rassemblements enthousiastes, le dilemme entre la volonté de s’engager et la répression brutale, les fractures qui traversent la société et les familles. Sur scène, une équipe multiculturelle mêle à ces textes des recherches personnelles, entrecroise témoignages et projections vidéo. Le récit du quotidien devient un voyage à travers différentes formes de narration, de l’échange de mails au road movie, en passant par le théâtre intimiste ou « documentaire ». Le spectacle rend ainsi compte d’une révolution aujourd’hui privée de ses premiers soutiens, et de la difficulté d’en construire la mémoire.

En français et arabe

Avec : Soleïma Arabi, Wissam Arbache, Eurydice El-Etr, Elie Youssef, Leyla-Claire Rabih, Grégoire Tachnakian
D’après : les textes de Mohammad Al Attar
Mise en scène : Leyla-Claire Rabih
Scénographie et vidéos : Jean-Christophe Lanquetin
Assisté de : Maxime Chudeau
Collaboration artistique : Catherine Boskowitz
Conseil artistique : Jumana Al-Yasiri
Assistant mise en scène : Philippe Journo
Son : Anouschka Trocker
Régie générale : Anthony Dascola
Production : Grenier Neuf 2017

Strasbourg

Informations

13 place André Maurois
Théâtre de Hautepierre
67200 Strasbourg
+33 (0)3 88 22 58 56

Partager

Strasbourg Pass - Informations